Désignation Extension et restructuration du collège Anne Frank situé à Montchanin, d’un effectif de 462 élèves dont 248 demi-pensionnaires, constitué d’un bâtiment A « administration – logements » : de la loge, de l’administration au RDC et des logements, du Bâtiment B « externat » : du CCC (ancienne appellation : CDI), des locaux professeurs, du préau et des salles d’enseignements généraux et scientifiques, du Bâtiment C « extension » : de la vie scolaire, salle polyvalente, infirmerie, enseignement général, artistique et technologique, et du Bâtiment D « demi-pension » : de la salle de restauration et de la cuisine.
Maîtrise d'ouvrage Départ.de la Saône et Loire
Architectes mandataires« Atelier d’Architecture et d’Urbanisme Marjolijn BOUDRY & Pierre BOUDRY »
SDP 3 588 m² neuf
Surface extérieur réaménagée : 8 517 m²
Avancement Concours 2015 - lauréat
Galerie Afficher / Masquer Les Photos


Le projet propose un seul accès pour les collégiens, clairement identifié sur un vaste parvis sous un auvent situé rue Léo Lagrange. Cette réorganisation des flux élèves engendre une vraie et unique convergence vers l’équipement, elle permet une surveillance aisée des entrées et sorties de l’établissement et génère une meilleure sécurité.

Le nouvel externat vient s’établir en fond de cour, en limite de propriété avec le stade Lucien Parriat.
Il vient en continuité de la demi-pension et établit « une limite poreuse et floue » par le jeu des matériaux et des reflets sur les matières choisies.
Ce nouveau « bâtiment signal » se glisse dans le site existant et construit dans sa géométrie finale et globale une grande équerre pédagogique avec le bâtiment C. Dans sa diagonale, en contrepoint, les nouveaux logements conçus comme une « villa dans les arbres ».
La perception sera riche de par ses matières, ses couleurs (faisant le lien dans les ocres avec l’existant).
La nouvelle aile se pare d’un toit, ce volume singulier sera visible dans chaque salle de classe.
Les transparences seront filtrées, nuancées, diaphanes. Un nouveau dialogue s’installe.

Le collège devient une entité remarquable, lisible à l’échelle du site formant clairement une nouvelle plateforme pédagogique paysagée : « le parc pédagogique ».
Il est basé sur la diversité. Riche dans sa spatialité, il se veut moderne et contemporain pour des élèves bien dans leur tête et dans leur temps.
Les caractéristiques principales sont la prise en compte du contexte futur, de la matière et de la lumière, du bâti et du végétal.