Designation Intégration du Projet "Cité De La Terre" dans une logique de Développement Economique, Sociale et Urbaine
Réflexion Etude Circulatoire, Aménagement des Parkings, Revitalisation du Centre Commercial Principal (Nouvelle Façade Commerciale, Accès de Plein Pied avec la Ville, Réorganisation Générale pour une meilleure Accessibilité)
SU 200 Ha
MO DREIF

Galerie Afficher / Masquer Les Photos


Le projet d’interface « flux-paysages » s’est construit suivant un esprit de symbiose entre l’environnement existant et celui du futur projet de la Cité de la Terre, entre des pratiques actuelles du territoire et l’impact entraîné par l’implantation de cette future cité.

Les grands principes conceptuels pour révéler l’intelligence du site portent sur une valorisation et une diversification des flux en rapport avec les paysages.

En effet, le site local et global est marqué par la mobilité. Cette mobilité vitale est cependant vécue comme une nuisance.

Dans ce contexte, travailler sur les flux-paysages permet de s’approprier les espaces de la mobilité et ainsi d’en renverser les tendances et les perceptions négatives.

Ce renversement permet d’inscrire le territoire dans une dimension temporelle, sensible et esthétique de la mobilité : l’émotion.

La notion de développement durable, inscrite au travers de la réflexion sur les flux-paysages et du projet d’interface génère un ensemble de relations internent qui assurent une certaine cohésion au sein de l’environnement et du territoire.