Désignation : Projet comprenant 6 bassins (un bassin de natation de 25m x 21m soit 8 lignes d’eau, un bassin de natation de 25m x 12,5m soit 5 lignes d’eau, deux bassins d’apprentissage de 100 m² chacun environ, un bassin balnéo ludique polyvalent de 150 m², une pataugeoire de 80 m², une fosse de plongé, des gradins de 400 places, un centre de remise en forme, des bureaux administratifs, un solarium ; projet bioclimatique en site urbain, alliant la lumière, l’air et l’eau avec un recyclage et une récupération des énergies.
Maîtrise d’ouvrage Ville de Vitry-sur-Seine
Architectes « Atelier d’Architecture et d’Urbanisme Marjolijn BOUDRY & Pierre BOUDRY »
SDP : 6204 m²
Avancement Concours 2012
Galerie Afficher / Masquer Les Photos



Le Centre aquatique est ouvert sur le quartier et potentiellement de manière importante sur la ville et son grand paysage. Le projet s’inscrit dans un site émergent à vocation sportive, il prend en compte l’évolution future possible des aménagements. Le parvis est accueillant, ouvert et généreux. Les bassins sont perceptibles depuis la rue et les autres espaces publics. Le projet prend forme à partir de l’élaboration de son socle en béton, établi sur un principe de rampe habitée qui s’ancre et démarre à partir de l’espace public, grimpe ensuite en se reliant aux altimétries environnantes du terrain en pente. Elle s’enroule dans un décollement ascendant du sol. De ce mouvement, se dégagent des niveaux «aquatique» superposés, ouverts en belvédère sur le paysage. Chaque niveau bénéficie d’univers aquatiques bien identifiés. Les niveaux sont en relation visuelle par un effet de «bassins en cascade» liaisonnés de manière continue par les plages.
Une épaisseur programmatique organisée en front du grand ensemble décline une lame vivante «au fil de l’eau» et en continuité du socle. Cette lame commence par les noues et leur végétation de milieu humide, se prolonge à l’intérieur de l’équipement par toute la bande des bassins ludiques et familiaux du premier étage et se poursuit part les bassins associatifs et scolaires du rez-de-chaussée.
La façade coté ville est donc une continuité spatiale scénographique animée et ouverte traversant tout l’équipement.
L’équipement s’identifie à un catalyseur urbain dont le socle participe activement à l’inscription du Centre aquatique dans le paysage de la ville et à son ancrage sur la plate-forme sportive emergente. La nappe technologique traduit la fonction du Centre aquatique dont les deux éléments importants sont l’air et l’eau. Cette dernière marque la verticalité du projet, le rapport avec le ciel et la lumière.