Designation Rénovation du centre sportif Hector Berlioz
Maître d’ouvrage Ville de Vincennes
Année 2010
SU 4018 m²
En tant qu’Architecte Mandataire
Galerie Afficher / Masquer Les Photos


UN MACRO-MOBILIER POUR LE QUARTIER, LE CUBE DE BOIS EN VIBRATION.

S’inscrivant dans un îlot très construit, la rénovation du Centre sportif Hector Berlioz s’inscrit en son cœur comme et en tant que mobilier urbain, dans la continuité et l’accompagnement de l’espace public.
Ceci permettant la réanimation spontanée et naturelle de l’îlot.

L’architecture propose un volume global simple et compact qui d’une part optimise l’équipement et d’autre part économise l’espace extérieur.
Sa modénature aérée lui confère son rôle de tissu urbain poreux et en préserve la fonctionnalité et les usages. Il s’inscrit dans la continuité de l’espace public tout en se vivant de l’intérieur.

L’ensemble de l’opération s’apparente à un cube de lames de bois en vibration, tactile. L’orientation des lames est choisie pour opérer un effet cinétique de perception. Le bâtiment s’inscrit de ce fait dans le flux du Passage à l’extérieur, et, dans le mouvement de l’animation intérieure de l’équipement sportif. Le jeu des lames fait l’interface spatiale entre intérieur et extérieur. L’ensemble est poreux et transparaît d’animation.

Le choix du bois comme vêture et comme structure correspond aussi à la volonté de respecter l’environnement. Ses qualités thermique, acoustique, le fait de pouvoir être recyclé, de pouvoir être préfabriqué en ateliers sont de véritables atouts pour l’équipement lui-même ainsi que pour son environnement construit. Il permet souplesse et pérennité.

Le projet est basé sur l’optimisation et la valorisation de la structure existante. En effet, les deux niveaux hauts du bâtiment existant ont été arasés au profit de la mise en valeur et de la rationalisation d’une assise permettant de venir déposer sur ce socle existant les nouvelles plateformes sportives. Il en découle un équilibre entre neuf et existant ; l’un tirant sa force de l’autre. La spirale des sports unit et noue l’existant au neuf.

Le projet est essentiellement et radicalement tourné vers une fonctionnalité maximale où les parcours sont simplifiés, les volumes optimisés ayant pour objectif un grand confort d’utilisation.
Toutes les salles sont rassemblées sur deux niveaux et les vestiaires sont regroupés sur un seul niveau dans un souci de facilité d’entretien, d’hygiène et de surveillance facilitée de l’équipement en fonctionnement.
Les bureaux des clubs occupent une place bien identifiée à l’entrée de l’équipement. Ils créent ainsi un pôle d’animation en façade sur le Passage de la piscine, exposant ainsi la polyvalence des disciplines du Centre sportif.