Désignation : Construction de 29 salles de classes, des salles d’activités, des locaux administratifs, un centre de documentation, une cuisine office avec son restaurant, un gymnase avec une tribune de 100 places, un plateau d’EPS et des logements de fonctions avec parkings.
Maitrise d’ouvrage Département de Seine-Saint-Denis
Architectes mandataires « Atelier d’Architecture et d’Urbanisme Marjolijn BOUDRY & Pierre BOUDRY »
SHON8408 m²
Avancement Concours 2012
Galerie Afficher / Masquer Les Photos



Le site s’inscrit dans un paysage pavillonnaire verdoyant. Le projet joue de ses rapports de voisinage, met en valeur les qualités propres de ce tissu urbain. A savoir ce qui passe du «particulier à la collectivité», les échanges et les emprunts, les liaisons, les corridors naturels, la préservation de l’ensoleillement des parcelles... Le projet garde en mémoire le morcellement et le découpage de la trame des parcelles et s’inspire des ambiances de jardins ainsi que de la palette végétale existante. Le projet travaille des séquences architecturales pour décliner des proportions volumétriques et une échelle adaptée au tissu pavillonnaire en vis-à-vis.
La «grande longueur» de la parcelle située en écho de la rue du Havre donne une colonne vertébrale à l’ensemble de la composition. Elle commence route de Bondy et prolonge sa dynamique jusqu’au tissu pavillonnaire. Elle donne la direction et sert d’étalon de proportion à la division des espaces.
Le collège et son centre sportif s’identifient clairement comme un équipement public visible depuis les axes principaux de la ville. Ils s’implantent jusqu’aux limites de la parcelle pour dialoguer avec l’espace public et ainsi organiser des espaces généreux qui coexistent par des liaisons claires et bien marquées, de véritables espaces à vivre. Cette disposition générale d’une grande compacité permet de dégager un maximum d’espaces extérieurs.
Ainsi, la grande et large cour de récréation d’un seul tenant permet la coexistence des différents jeux et l’organisation de l’ensemble des rangs. Et le vaste plateau sportif extérieur s’ouvre directement sur l’espace public afin de maintenir un dialogue constant entre l’équipement et les habitants.
De ce croisement des programmes ressort des lieux de connexion et d’interaction.